logo Annonay Agglo

CARNET DE VOYAGE : LA POLOGNE par Isabelle BOURG

..."comment la population et les dirigeants européens ont-ils pu laisser perpétrer de telles horreurs ? "
Publié le mardi 3 septembre 2013 par Mairie

Isabelle BOURG, jeune de Boissy d’Anglas, a bien voulu nous transmettre un texte d’impressions et de réflexions, liées au passé souvent douloureux de la Pologne.
Merci à elle. Nous rappelons que cette rubrique est ouverte à toutes les personnes intéressées, jeunes ou moins jeunes...

(Il en est de même pour la rubrique "vous avez la parole". Vous pouvez y aborder différents sujets locaux ou autres, qui vous tiennent à coeur)

JPEG - 10 ko
photo 1
JPEG - 1.6 Mo
photo 2
JPEG - 658.1 ko
photo 3
JPEG - 630.9 ko
photo 4

Quelques souvenirs d’un voyage en Pologne

Du 15 au 27 avril 2013, je suis partie en voyage scolaire en Pologne avec 29 camarades, tous en première au lycée Boissy d’Anglas, et quatre professeurs.
Après une halte à Strasbourg puis à Berlin, nous sommes arrivés à Poznań, au centre-ouest de la Pologne, où nous ont reçus nos correspondants.

Nous avons visité plusieurs villes, dans différentes régions du pays. Presque à chaque fois, j’ai été frappée par les monuments témoins du douloureux passé du peuple polonais qui a toujours fait preuve de courage et d’un grand esprit de résistance.

Ainsi, à Poznań, le quartier impérial prussien est une marque des conjointes dominations russe, prussienne et autrichienne qui durèrent de 1772 à 1918, accompagnées de sanglantes répressions des insurrections polonaises.
Plus tard, pendant la seconde guerre mondiale, la Pologne fut abondamment bombardée et des villes au riche patrimoine historique et culturel telles que Gdańsk furent presque entièrement détruites. Mais surtout, les Polonais furent une grande victime du nazisme : 3,5 millions périrent dans les camps, principalement des Juifs. Nous nous sommes rendus à Auschwitz, le plus grand camp d’extermination de tous les temps, aujourd’hui converti en lieu de mémoire et musée.

Photo 1

La visite fut poignante, bien entendu. Elle nous a donné l’occasion de réfléchir à la question de la responsabilité individuelle : comment la population et les dirigeants européens ont-ils pu laisser perpétrer de telles horreurs ? Aujourd’hui, cette interrogation nous rappelle la nécessité de lutter contre le racisme, la montée des extrémismes et plus généralement les atteintes aux droits humains.

A peine sorti de la guerre, le pays tombe dans les mains du communisme. L’opposition au régime se fait de plus en plus vive à partir de 1968. Les ouvriers du chantier naval Lénine à Gdańsk (grande ville située au bord de la mer Baltique et important foyer de contestation) créent le syndicat Solidarność (Solidarité) qui, dirigé par Lech Wałęsa, réclame des réformes en 1980. Il faudra attendre 1989 pour que se profile une issue démocratique.

Photo 2

A Poznań, ces deux croix liées rappellent les luttes contre le communisme.

Photo 3

A Gdańsk, le « Monument aux Ouvriers des chantiers navals », construit par les ouvriers eux-mêmes avec les matériaux et techniques de la construction navale, est un hommage à leurs 28 compagnons morts lors de la grève de 1970.

Photo 4 Gdańsk, plaques commémoratives en l’honneur des mêmes…

Isabelle Bourg

JPEG - 400.8 ko
Isabelle, à gauche, avec ses camarades de 1ère du Lycée Boissy d’Anglas. Au Centre Mémona HINTERMANN AFFEJEE qui viendra inaugurer une rue qui portera son nom le 28 septembre à Vanosc

faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc