logo Annonay Agglo

CARNETS DE VOYAGE . Sénégal(I).

En séjour au Sénégal, je me propose de vous livrer à chaud quelques impressions et je suggère aux vanoscois qui découvrent d’autres horizons de communiquer à la mairie un texte et des photos, nous pourrons ainsi alimenter une nouvelle chronique. Yves.

Après un voyage sans encombres, nous avons avec Eliane retrouvé notre fils François avec le plaisir que vous pouvez imaginer. Naturellement bénéficier de la présence d’une personne qui connait les lieux est une grande chance.

JPEG - 287.1 ko
Rue de Dakar
JPEG - 266.6 ko
Des déplacements facilités avec l’impresionnante flotte de taxis jaunes et noirs
JPEG - 299.9 ko
Les cars rapides et très colorés
JPEG - 288.1 ko
Contrastes : de la charrette...
JPEG - 235.8 ko
...aux véhicules dernier cri.
JPEG - 301 ko
Une urbanisation galopante
JPEG - 379.2 ko
Des stands nombreux et variés
JPEG - 318.8 ko
Hommage aux tirailleurs sénégalais qui ont défendu la France
JPEG - 265.1 ko
un joueur de Kora. Comment ne pas se souvenir des vers que Hamidou SALL a écrit en hommage au Président Senghor : "Nobles et dignes, les hautes koras et les longs balafons gémirent au loin..."

L’île de Gorée : Une grande émotion... Magnifique île, à quelques encablures de la capitale. De nombreux artistes y accueillent les visiteurs. Leurs œuvres sont belles et éclectiques. Dans le paysage règnent en star les baobabs, qui contrairement à ce que l’on pense ne sont pas des arbres mais des plantes creuses à l’intérieur et utilisées naguère comme sépultures par une caste. Fromagers, arbres de grande ampleur, tamaris et autres arbres ou plantes à vertus thérapeutiques, ainsi que les bougainvilliers en fleurs font notre bonheur. Mais, l’essentiel n’est pas là...

JPEG - 283.1 ko
Magnifique rue de Gorée ;
JPEG - 262.2 ko
Dans une classe de Gorée ;
JPEG - 219.5 ko
Classe de CE2 d’Aliou BALL
JPEG - 220.2 ko
Clin d’oeil à Vanosc...
JPEG - 365.2 ko
Les fameux pains de singe du baobab.
JPEG - 272.9 ko
feuilles à vertus thérapeutiques.
JPEG - 203.3 ko
L’île de Gorée
JPEG - 236.8 ko
Arrivée à la maison des esclaves.
JPEG - 200.1 ko
La porte du départ sans retour

L’émotion, la tristesse et pourquoi ne pas le dire une forme de colère contre la bêtise, que dis-je la cruauté humaine, allaient prédominer lors de la visite de la maison des esclaves. C’est en effet de Gorée que sont partis des millions d’esclaves en direction des amériques. Les conditions dans lesquelles ils vivaient dans des cellules exigües étaient particulièrement inhumaines.Par exemple, s’ils n’étaient pas assez robustes, on pouvait les engraisser comme du bétail,... Lors d’une visite, alors qu’il était président de son pays, Mandela, s’est contre l’avis du protocole, glissé dans le cachot des récalcitrants. Il y est resté quelques instants puis est ressorti en larmes.... Le pape Jean-Paul II, lui aussi avait tenu à venir à Gorée où, au nom des catholiques, il a demandé pardon... La porte du voyage sans retour restera gravée dans ma mémoire...

Dakar Les nombreux chauffeurs de taxi, peut-être 15 000, ont acquis une grande expertise pour se faufiler dans les rues ou les marchés. Boutiques ou étals extérieurs attirent une foule très dense, il en résulte un problème de traitement des déchets. Les conditions de vie qui nous semblent modestes n’empêchent pas les gens d’être SOURIANTS et ACCUEILLANTS. Nous avons rendu visite à Dame Ndaye, un collègue de François. Cet après-midi passa bien vite tant l’accueil fut sympathique et convivial. Dame qui est venu à Vanosc en 2010 en garde un bon souvenir. Nous avons visité le musée Théodore Monod, situé en face de l’assemblée nationale. La collection de sculptures, d’objets et de photos est riche. Un petit regret cependant : nous aurions aimé des visites guidées, comme dans notre musée du car... Nous avions entendu parler du Monument de la Renaissance Africaine sur lequel s’interrogent beaucoup de gens. Cette réalisation monumentale, plus de 50 m de haut, sur un promontoire lui même très haut, représente un couple et un enfant tourné vers l’avenir, sans oublier le passé, avec le bras de la femme tendu vers ses racines. Pour ma part j’aurais préféré une représentation plus abstraite. Nous avons eu la bonne surprise de découvrir, à l’intérieur, une exposition d’art moderne de belle facture. Un ascenseur permet d’atteindre le sommet de la statue où s’offre un panorama exceptionnel, à 360°, sur la capitale. Cet investissement a été en partie financé, si nous avons bien compris sous forme de troc de terrains... Souhaitons que ce monument devienne aussi célèbre que la tour Eiffel et qu’il constitue un point d’ancrage pour le tourisme et donc source d’emplois, directs ou indirects pour nos amis sénégalais...Un retour sur investissement pour tous.

JPEG - 310 ko
Le monument de la Renaissance africaine.

De Thiès à Saint louis Sur la route de Dakar à Saint Louis, nous avons salué à Thiès la famille de Mouhammed Sylla. Là encore l’accueil, autour d’un excellent repas, fut fraternel.

JPEG - 244 ko
accueil chaleureux dans la famille Sylla à Thiès.

A Saint Louis, hébergés au bord du fleuve, nous avons passé un bon séjour. Nous avons dégusté des produits locaux parfaitement préparés. La douceur de vivre y est bien réelle. Outre la visite de la ville où l’on sent encore l’importance de l’histoire, nous avons retrouvé avec plaisir un autre vanoscois Thomas De Gaudemar lui aussi en séjour au Sénégal et d’autres volontaires chargés de différentes missions.

JPEG - 220.8 ko
Le plaisir de retrouver Thomas un autre vanoscois à Saint Louis.
JPEG - 262.3 ko
...et d’aitres volontaires du Nord et du Pas de Calais, aux missions variées.
JPEG - 255.6 ko
Rue de St louis...
JPEG - 257.9 ko
... avec des bougainvilliers en fleurs.

L’arrivée des pêcheurs sur la langue de Barbarie est un moment important . Adultes et enfants s’affairent pour décharger le poisson dont une partie est immédiatement fumée . Le lendemain, nous avons vu comment on procédait au séchage.

JPEG - 238.4 ko
Construction d’une pirogue, dont le fond est en fromager, bois au premier plan, et le reste en teck.
JPEG - 249.7 ko
avec ce type de pirogue, selon notre guide, les pêcheurs pouvaient passer une semaine sur l’Océan.

Après une visite à l’Institut français, nous avons visité le musée Jean Mermoz, pionnier de l’aéropostale et premier à relier Dakar à Natal au Brésil. Là aussi une visite guidée eut été appréciée.

Le parc Djoud Accompagné d’un guide nous avons eu la chance de visiter le parc ornithologique le Djoud à quelques kilomètres de St Louis. Nous avons pensé à notre docteur en biologie vanoscois, Fabrice Dentressangle qui eut été dans le cœur de son activité… 366 espèces sont recensées , mais les rois du coin sont incontestablement les innombrables pélicans qui dans l’eau comme dans l’air assurent un véritable show… Au retour de la pêche,-ils mangent quotidiennement 2,5 kg de poissons-, en direction du nichoir , leur aisance en vol en escadrille est fabuleuse. De vraies chorégraphies auxquelles participaient les petits et grands cormorans… Hérons cendrés, hérons graviers, hérons solitaires, balbuzars, sternes, spatèles , oiseaux serpents, grandes aigrettes et autres complétaient magnifiquement le spectacle. Sur un tronc d’arbre au bord de l’eau se dorait un petit crocodile nullement dérangé par notre passage… Sur la piste, nous avons croisé des singes patas ainsi que de paisibles phacochères.

JPEG - 230.7 ko
Sur le chemin du Djoud, Paco, notre guide....
JPEG - 234.6 ko
...à rendre visite à sa famille.
JPEG - 412.3 ko
Un phacochère pas perturbé par notre passage.
JPEG - 359.3 ko
Le djoud, une biodiversité à préserver.
JPEG - 370.7 ko
Le royaume des pélicans...
JPEG - 433.3 ko
... et de quelques crocodiles.

faire une remarque sur le contenu de cette page

 

agenda

Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Communauté de communes du Bassin d'Annonay |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc