logo Annonay Agglo

CARNETS de VOYAGE : L’ALPES D’HUEZ et les VITRAUX d’ARCABAS

Eliane, Gisèle et Emmanuelle ont récemment séjourné à l’Alpe d’Huez. De belles marches étaient bien sûr au programme, mais il y avait aussi la découverte de l’église de Notre Dame des Neiges, un bâtiment singulier, résolument moderne, oeuvre de l’architecte Jean Marol ornée de treize magnifiques vitraux de l’artiste Arcabas, un ami proche d’ Anne Boudon et d’Ingmar Granstedt, vanoscois du cluzeau...

JPEG - 256.7 ko
Les Alpes toujours grandioses
JPEG - 327.3 ko
L’église singulière de l’Alpe d’Huez
JPEG - 334.3 ko
Une charpente étonnante
JPEG - 341.2 ko
Et les vitraux superbes d’Arcabas
JPEG - 191.1 ko
JPEG - 150.4 ko
JPEG - 178.3 ko
JPEG - 194.5 ko

Les personnes intéressées peuvent utilement consulter les sites :

http://www.notredamedesneiges-alpedhuez.asso.fr/

www.arcabas.com

Merci aux trois marcheuses pour les clichés qu’elles nous ont transmis.

Si vous aussi vous avez ramené des photos d’un coin d’Ardèche, de France ou d’ailleurs nous les publierons avec plaisir

JPEG - 194.5 ko
JPEG - 258.3 ko
JPEG - 245.3 ko
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 283 ko
JPEG - 180.5 ko
JPEG - 121.2 ko
Un autochtone bien sympathique
JPEG - 283 ko
JPEG - 232.4 ko
JPEG - 255.5 ko
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 263.1 ko
JPEG - 483.8 ko

Quelques éléments de Biographie d’ARCABAS (Wikipédia)

Fils d’instituteur, Jean-Marie Pirot qui deviendra plus tard Arcabas, naît le 26 décembre 1926 à Trémery en Moselle1. Arcabas passe son enfance à Metz. La première grande déchirure de sa vie est la Seconde Guerre mondiale. Comme tant d’autres Malgré-nous en Moselle annexée, Jean-Marie Pirot est incorporé de force dans l’armée allemande, et voit le sang couler à 17 ans1. Formé à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, où il est admis définitivement le 9 juin….. Il se tourne vers l’enseignement à l’École des beaux-arts de Grenoble ; ce sont ses étudiants qui lui donnent son surnom. À partir de 1953, il se fait connaître à travers une œuvre monumentale réalisée en plusieurs étapes pendant plus de 30 ans : l’ensemble d’art sacré de l’église Saint-Hugues-de-Chartreuse à St-Pierre-de-Chartreuse dans le massif du même nom, commencée en 1951 et terminée en 1986. L’église Saint-Hugues est devenue musée départemental d’art sacré en octobre 1984, lors de la donation de cette œuvre par l’artiste au Conseil général de l’Isère.
Jean-Marie Pirot est Professeur titulaire, chef d’atelier de peinture à l’École des Beaux Arts de Grenoble de 1950 à 1969. Il expose à la première Biennale de Paris en 1959. De 1961 à 1972, il crée les décors et les costumes por le théâtre….
Puis, de 1969 à 1972, il est « artiste invité » par le Conseil national des arts du Canada, et professeur titulaire à l’université d’Ottawa, où il crée et dirige « l’atelier collectif expérimental ». De retour en France, il fonde un atelier d’arts plastiques « Éloge de la Main » à l’université des sciences sociales de Grenoble.
Il a reçu depuis des commandes du gouvernement français, de collectivités locales ou de communautés religieuses.
En 1994, il réalise, avec son fils Étienne, à la Cathédrale Saint-Pierre de Rennes, l’autel de célébration, le mobilier liturgique, l’ambon et la cathèdre, clipeata. …
Il a réalisé le mobilier liturgique de la chapelle où est inhumé Robert Schuman à Scy-Chazelles en Moselle. Il s’agit de l’œuvre la plus importante réalisée par l’artiste dans son département d’origine.
Dauphinois de cœur, l’artiste est très présent dans différentes collections privées ou publiques en Rhône-Alpes : préfecture de Grenoble (fresque et toile), basilique de la Salette (peintures et vitraux), église œcuménique de Chamrousse (mur de lumière, tabernacle et toile), église de Pontcharra (retable), églises de Moirans, du Sappey, de l’Alpe d’Huez (vitraux). Mais aussi ailleurs en France (mobilier liturgique pour la cathédrale de Saint-Malo, en collaboration avec le sculpteur Étienne ; mosaïques de l’école de Ferette en Alsace) ainsi qu’à l’étranger : à Bruxelles, Francfort, Berlin, Ottawa, Montréal (Musée des Beaux Arts), au Panama, au Japon, au Mexique et aux États-Unis. En 2008 il fut chargé de l’aménagement complet (peintures, sculptures, vitraux, céramique du sol, mobilier liturgique, chasubles) de la Chapelle de la communauté de Piturello à Torre de Roveri à Bergame en Italie ainsi que de la Campanella (5 cloches), puis de la Chapelle de la Peta, à Costa Serina : vitraux, toile, mobilier liturgique. En 2012 il est pressenti pour créer les vitraux de la basilique du Sacré-Cœur de Grenoble en cours de rénovation : 24 vitraux (de 13 m² chacun) sur le thème de la Création2, qui seront réalisés par l’Atelier Berthier-Bessac.
Arcabas a par ailleurs fait de nombreuses expositions, à Paris, Berlin, Bruxelles, Luxembourg, Ottawa, Bergame, Francfort, Lyon, Grenoble, Marseille ou Strasbourg.
Depuis 1986, Jean-Marie Pirot vit et travaille à Saint-Pierre-de-Chartreuse, en Isère.


faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc