logo Annonay Agglo

CE JEUDI 15 NOVEMBRE à 20h30 : "1918, la FIN DE LA GUERRE" par Dominique VIAVANT

A la salle Jean MOULIN où il sera possible de voir ou revoir l’expo 14/18 du Comité de commémoration de Vanosc
Publié le samedi 17 novembre 2018 par Mairie

Pour clôturer les manifestations relatives au centième anniversaire de l’Armistice, la municipalité et le comité de commémoration vous invitent à une soirée animée par Dominique Viavant sur le thème : "1918, fin de la guerre". Un excellent article de Fabienne Dusser-Montet, paru dans le Réveil présente la démarche de Dominique. Voir ci-dessous.

PNG - 319.8 ko
JPEG - 22.9 ko
Le "sachou" de Sophie l’arrière grand-mère de Dominique, côté famille Vincent, sachou dans lequel elle avait conservé la correspondance précieuse

« 1918, la fin de la guerre ? »

A l’occasion de la commémoration du centenaire de l’armistice du 11 novembre, Dominique Viavant présente dans plusieurs communes du bassin annonéen les 5 films retraçant année par année la vie de sa famille pendant la première guerre mondiale. Et notamment, son dernier film encore inédit « 1918, fin de la guerre ? »

Habitante de Saint-Marcel les Annonay, Dominique Viavant présentait pour la première fois au public en 2014 le premier film issue de la correspondance de sa famille pendant la première guerre mondiale et précieusement conservée dans le Sachou (sac) de Sophie son arrière- grand-mère.
Encouragée par le succès des premières projections, Dominique a continué son travail colossal de classement, de tri... pour présenter chaque année un nouveau film sur une nouvelle année de guerre : « 1915, la guerre des tranchées », « 1916, la guerre d’usure », « 1917, la guerre totale ».
Le dernier « 1918, la fin de la guerre », tout juste terminé, sera présenté à l’occasion des commémorations de armistice dans plusieurs communes du Nord-Ardèche (voir programme par ailleurs).
Dans cet épisode, les stigmates de cette première guerre mondiale sont encore très présents. « On n’a pas vraiment l’impression que la guerre est terminée...Malgré la fin du conflit, cette année a encore été très difficile. C’est l’année de la grippe espagnole mais aussi celle où l’armée se modernise, provoquant le déclassement de certains corps de l’armée devenus obsolètes comme les maréchaux-ferrants... » souligne Dominique.
La vingtaine de courriers datant de 1919 et 1920, inclus dans ce 5ème film ne font que confirmer cette impression. « Ils ne sont pas rentrés de suite chez eux, explique Dominique. Camille, mon grand-père a mis 18 mois pour revenir des Balkans. Certains ont du attendre jusqu’à juillet 1919 pour être démobilisés. Et tous ne sont pas revenus... »
Mais pour savoir que sont devenus Sophie et Johanny Vincent et leurs six enfants : Jean (marié à Elisa), Joseph, Camille (le grand père de Dominique), Jules, Paul et Marie, il faudra visionner ce 5ème film.

« Je suis arrivée au bout du Sachou. J’ai la sensation d’avoir répondu à mon arrière-grand mère Sophie. Ce devoir de mémoire m’a pris 13 ans mais m’a surtout beaucoup apporté. Je suis heureuse d’avoir fait toutes ses rencontres avec le public. Elles m’ont beaucoup aidées à avancer dans mon travail. J’ai beaucoup donné de mon temps personnel mais j’ai surtout beaucoup reçu ! »
Et Dominique de raconter : « quand j’ai fini 1917, je pensais déjà au film de 1918 mais je n’arrivais pas à trouver un fil conducteur. Il me manquait quelque chose. Et un soir, à l’issue de la projection du film 1917, j’ai eu le déclic. J’ai trouvé les réponses aux questions qui m’empêchaient d’avancer. »
Elle reconnaît également avoir été très touchée par les nombreux témoignages qui ont rejailli à l’issue de chaque projection. « J’ai le sentiment que la parole s’est libérée. Cette guerre était tabou. Il ne fallait pas en parler. Le deuil ne s’est pas fait de suite. Et beaucoup d’histoires, parfois fantaisistes sont nées de ces silences ou aux questions restées sans réponses liées aux portés-disparus... »
Si Dominique signe avec « 1918 la fin de la guerre ? » son dernier documentaire, elle n’a pas complètement fermé le « sachou ».
Désormais, elle projette de publier un recueil de toute cette correspondance. Soit un recueil de 680 lettres et cartes postales. « Dans mes films, j’ai trié et choisi des extraits de toute cette correspondance. Et j’y ais surtout mis d’autres choses. « De l’affect, de la narration, du savoir, le fruit de mes recherches, le vécu de ma famille. J’ai ajouté aux lettres des témoignages ou des histoires entendues... »
Pour le film portant sur l’année1917 , Dominique a par exemple retracé, avec l’aide de Laurent son mari, le parcours de son grand-père dans les Balkans, grâce à des recherches faites sur internet et un voyage jusqu’en république de Macédoine. Pour le film « 1918, la fin de la guerre ? », un travail sur la guerre en chiffre dans la région annonéenne a également été amorcé. On apprend par exemple que dans les 14 communes des 2 cantons d’Annonay, qui comptaient au dernier recensement de 1911 27600 habitants près de 5400 hommes ont été mobilisés. Plus d’un sur 3 étaient agriculteurs et 7 sur 10 savaient lire, compter et écrire.

Des chiffres qui ont toute leur importance pour Dominique. « J’ai souvent entendu que j’avais de la chance d’avoir des aïeuls plus instruits que les agriculteurs de l’époque qui ont pu raconté. Or ces chiffres montrent que finalement ils étaient dans la norme... »

Et Dominique de conclure : « Tous ces films, c’est l’histoire de la guerre à travers ma famille.
Dans le recueil, ce sera un peu une autre version. Une version brute, authentique, sans aucun ajout. »

Et qui sait, le sachou livrera alors d’autres secrets.

Fabienne Dusser-Montet


faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc