logo Annonay Agglo

Elisabeth HELFER AUBRAC, SUR LES TRACES DE SON PERE, A PARTICIPE A LA CERMONIE DU SOUVENIR et AUX CHEMINS DE LA MEMOIRE.

Le 7 mai s’est déroulée la Commémoration de la victoire des alliés sur les nazis et de la fin de la seconde guerre mondiale et un bel hommage à Raymond Aubrac et Roger Payen, dans le cadre « des chemins de la mémoire », organisés par la Fédération des Œuvres Laïques, avec la participation d’ élèves d’Alboussière, Annonay, Le Cheylard, St Barthélémy Grozon, Sarras, qui ont en préambule marché du Monestier à Vanosc et bien sûr des élèves de Vanosc.
Publié le samedi 11 mai 2013 par Mairie

Vanosc a eu le plaisir d’accueillir Elisabeth HELFER AUBRAC pour une cérémonie d’hommage à son père Raymond AUBRAC dont l’école publique porte le nom, en présence de Simon PLENET vice-président du Conseil Général, de sa suppléante Eliane MAZET, d’élus d’Annonay, de Monestier, Champagne et bien sûr de Vanosc, de monsieur CHARRE, Inspecteur de l’Education Nationale, de Nathalie MARTELLI, secrétaire général de la Fédération des Œuvres Laïques de l’Ardèche, de Roger DENTRESSANGLE, d’anciens résistants et anciens combattants, des pompiers du village, du peintre Robert Venard, qui exposait deux de ses fresques, d’enseignants participants avec leurs élèves aux « chemins de la mémoire », des enseignantes des deux écoles vanoscoises, de la population et de près de 300 enfants.

JPEG - 460.9 ko
Elisabeth Helfer Aubrac et le plasticien Ervé (Robert Venard) devant la 17ème fresque de celui-ci. A noter que sur cette fresque apparaissent Lucie et Raymond Aubrac.
JPEG - 516.4 ko
Avec des élèves de l’école publique Raymond Aubrac
JPEG - 563.3 ko
"Que le passé soit le garant de l’avenir" R.Aubrac

(D’autres photos de cette journée seront prochainement en ligne)

Des élèves ont lu le message de Kader ARIF, ministre délégué, chargé des anciens combattants ainsi que le message de l’UFAC.

Naturellement, les élèves de l’école publique Raymond AUBRAC ont lu un résumé de la vie bien remplie de l’ancien résistant, qui ne cessait d’exhorter les jeunes à rester optimiste malgré les difficultés et à lutter pour un monde fraternel, juste et solidaire.
Ils lurent également un poème de Henri Lafforgue « l’Espérance ». Les élèves de l’école St Joseph avaient choisi un texte de Réné Philombe « l’homme qui te ressemble » et les élèves de l’école Jean Moulin d’Annonay un texte d’Andrée Chedid « Je dis Aime ».

Sans nul doute, Raymond AUBRAC eût apprécié d’entendre ces textes déclamés par des scolaires.

Après avoir remercié tous les participants à cette cérémonie le maire (voir ci-dessous) rappela les valeurs républicaines et humanistes défendues par Raymond AUBRAC, un homme brillant, d’une extrême gentillesse et toujours respectueux des gens, surtout des plus humbles.
Il raconta comment, l’invitée du jour Elisabeth HELFER AUBRAC, avait eu comme parrain HO CHI MINH président du Viêt Nam.
Yves BOULANGER évoqua également le soixante-dixième anniversaire de la création du Conseil National de la résistance ainsi que la cérémonie d’hommage aux résistants, dont un allemand opposé aux nazis, qui travaillaient dans la carrosserie Besset à Annonay.

Nathalie MARTELLI expliqua « la philosophie » de l’opération « les chemins de la mémoire », rendit également hommage à Raymond AUBRAC et au peintre Roger PAYEN dont une belle exposition dans l’Annexe permettait de mesurer le talent.

Monsieur CHARRE, Inspecteur de l’Education Nationale, saluait l’organisation de ce type d’opération et la participation des élèves au devoir de mémoire. Il insistait sur la nécessité impérieuse de bien connaître l’histoire et particulièrement celle de cette période. Pour lui la rencontre avec d’anciens résistants, acteurs de l’histoire est fondamentale.

Simon PLENET abondait dans le même sens et affirmait l’intérêt qu’il, porte à la participation des jeunes à ces cérémonies du souvenir.

Elisabeth HELFER AUBRAC s’est dite heureuse de découvrir le village et l’école qui porte le nom de son père. Elle confia que celui-ci avait été touché par cette initiative. Pour elle, à travers son père, il s’agit bien d’un hommage à toutes les personnes qui ont cru en la liberté et se sont lancées dans la Résistance.

La cérémonie se conclut par une interprétation fort émouvante, de la Marseillaise, chantée magistralement par Lusiné Petrosyan bien accompagnée au violon par Aleksanyan Melkon et par Le chant des partisans interprété par les 300 enfants.

Le mot du maire :

..."Naturellement à travers l’hommage à Raymond Aubrac, nous rendons hommage à toutes celles et tous ceux qui ont lutté contre la barbarie nazie.

En mars 1999, lors de sa première venue à Vanosc, Raymond AUBRAC avait écrit sur le registre de la mairie : « Que le passé soit le garant de l’avenir ».

Il voulait dire par là, et notamment à vous les enfants, les jeunes, mais aussi à tous les adultes qu’il faut absolument connaître le passé, l’histoire pour ne pas renouveler les erreurs qui ont conduit à des drames.

Il faut toujours se rappeler que les idées d’intolérance, de haine et de racisme conduisent inéluctablement à des catastrophes humaines.

Quand les élèves lui demandaient pourquoi il avait choisi d’être Résistant, il répondait qu’il ne supportait pas l’injustice et tout ce qui est indigne pour l’homme.

Par exemple, après la guerre, le général De Gaulle l’a nommé commissaire de la République à Marseille. Il a dû prendre beaucoup de décisions.
(droit de grâce)
Il a appris que dans un camp de travailleurs indochinois, il se passait des choses indignes, inadmissibles.
Il n’a pas hésité à changer la direction de ce camp et à faire élire des représentants qui pouvaient dialoguer avec les nouveaux responsables.
Les problèmes furent résolus.

Je vous raconte cet épisode parce que lorsqu’on fait de belles choses, qu’on respecte les gens, ils s’en souviennent…
En 1946, quand un personnage important Ho Chi Minh, le tout nouveau président du Viêt Nam a tenu à rencontrer R.AUBRAC pour le remercier….
Ils sont même devenu amis au point que le président Ho Chi Minh a voulu devenir le parrain du bébé qui venait de naître… Ce bébé est devenu la dame qui est avec vous aujourd’hui.
Plus tard, Raymond AUBRAC a été sollicité comme un homme de confiance pour trouver une solution de paix entre les américains et les vietenamiens.
Ses amis asiatiques ne l’ont jamais oublié… En 2010 sa venue à Vanosc a été décalée car il avait encore été invité à Saïgon…

Il nous disait souvent qu’il faut que les rapports Nord Sud, entre les pays riches et les pays pauvres s’équilibrent pour vivre dans un monde en paix

On pourrait évoquer pendant des heures, les événements qui ont jalonné la vie de Raymond Aubrac. Des livres et émissions de télévision l’ont fait. Je vous invite à les déouvrir.

Il nous faut simplement se rappeler qu’il était un fervent et actif défenseur de la République et de sa belle devise « Liberté, Egalité, Fraternité ».

A 96 ans il suivait l’actualité et nous livrait des analyses impressionnantes. Il s’intéressait aux affaires de son pays, aux affaires du monde.

Il savait s’adapter à son public parfois très jeune. C’était quelqu’un de brillant, d’humaniste et profondément gentil.

Les vanoscois peuvent être fiers que l’école communale porte son nom. Chère Madame Helfer Aubrac, merci à vous d’être venue à Vanosc pour cette cérémonie modeste, mais qui constitue un vrai hommage du cœur. Merci à tous les invités et participants"...

JPEG - 241.4 ko
Devant la 26ème fresque d’ERV2
JPEG - 313.8 ko
Avec des élus vanoscois

faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc