logo Annonay Agglo

FESTIVAL de la RIVOIRE TOUT EST MUSIQUE : UNE PREMIERE TOUT SIMPLEMENT S.U.B.L.I.M.E

Et ça continue...ces 14 et 15 juillet
Publié le mardi 24 juillet 2018 par Mairie

Que dans des pierres ardéchoises anciennes du XVIIIème, remontant pour certaines au XIIème siècle, résonnèrent les sons d’une soirée « Flamenco » pur jus et haut de gamme : qui l’eût cru ?
Le château de la Rivoire qui ouvrait ce vendredi 13 mai son festival « Tout est musique » l’a fait.

JPEG - 148.7 ko
Hélios Azoulay, directeur artistique et clarinettiste de talent. (Photo Serge Bonijoly)
JPEG - 104.8 ko
Luis Davila Oria, de Cordoba à Vanosc... Un guitariste doué et sympa (photo SB)
JPEG - 658.1 ko
"La Nati" sublime...muy talentosa... (photo SB)
JPEG - 93.2 ko
Venue du jazz au Flamenco, compositrice, musicienne, chanteuse, danseuse... qui dessine elle-même ses robes...Une artiste complète. (photo SB)
JPEG - 153.6 ko
Un authentique moment de vrai bonheur

Certes il fallait pour cela un brin d’audace. Claire Mialaret l’a eu et sans doute même un peu davantage. Le choix à la direction artistique de Hélios Azoulay ,artiste virtuose singulier voire atypique en témoigne

C’est précisément ce dernier qui lança la soirée avec son humour subtil mêlé à une évidente passion pour la musique. Son phrasé, rappelant parfois celui d’un certain Luchini, convenait parfaitement.

Ses premières notes de clarinettiste mêlées à celle de l’excellent guitariste, Luis Davila Oria donnèrent le ton. Venu de Cordoba, Luis est naturellement profondément imprégné de l’identité culturelle du Flamenco et répond aisément aux improvisations de son partenaire du soir. Ce duo exceptionnel permit à « La Nati » danseuse française de Séville de donner la pleine mesure de son immense talent.

L’ énergie, la puissance, la force, la détermination, l’intensité combinées avec la grâce, la volupté, la beauté et la fluidité n’ont pu que toucher le public, susciter de belles émotions et éclairer l’intitulé de la soirée « Il pleut l’amour et des rasoirs ».

« Quand on est en tension, bien connectés à ses partenaires, on y va et on peut créer de la magie » confie La Nati. Mission complètement réussie.

Le charme de la salle, une ancienne remise avec ses dégradés d’ocres rouges, son plafond à la française, ses luminaires magnifiques et discrets avec des filaments aux formes géométriques, son décor sobre et singulier, contribua à amplifier la qualité de ce premier concert.

La rencontre des artistes fort sympathiques, à la fraîche, sur l’une des terrasses du château, concluait très agréablement cette soirée. Un moment « authentique de vrai bonheur » aurait dit un sétois célèbre.

Samedi 14 juillet 18h30

TANGO & MUSIQUE BAROQUE
« Les pianos ne tanguent pas »

Olivier Innocenti
Au bandonéon, Olivier Innocenti est non seulement capable de sublimer la musique d’Astor Piazzolla de son élégance rare, mais il faut l’avoir entendu, avec ce même instrument, transcender les pièces pour clavecin de François Couperin, pour être convaincu qu’on est là en présence d’un interprète funambule, véritable « musicien-explorateur » de génie.
Olivier Innocenti
(Bandonéon, Bayan, Eigenharp)
[durée 45 min]
(assiettes campagnardes & vin rouge)

Samedi 14 juillet 20 heures

JAZZ
« Le feu des affluents »

Etibar Asadli
Depuis quelques années, l’azerbaïdjanais Etibar Asadli parcourt le monde prouvant par là qu’il est une des plus sûres valeurs montantes du jazz. Ce pianiste, étourdissant de générosité et de talent, s’associe aujourd’hui avec l’éolienne clarinette d’Hélios Azoulay le temps d’un réjouissant mariage orientalo-klezmer.
Une union qui promet de déstandardiser les standards, car le jazz est à réinventer, on le sait…
Etibar Asadli (piano) - Hélios Azoulay (clarinette)
[durée 1h30]

Dimanche 15 juillet 18h30

MUSIQUE CLASSIQUE
(Concert – Promenade)
« Le son n’échappe pas à l’errance »

Ensemble de musique incidentale
Qui n’a jamais rêvé d’errer dans un château et de s’y égarer jusqu’à l’indiscrétion ?
A la faveur d’un unique « Concert-Promenade », venez découvrir en musique les pièces les plus secrètes du Château de la Rivoire et sentir renaître l’atmosphère réelle de ce qu’on appelle si justement la musique « de chambre ».
Ensemble de Musique Incidentale
(mezzo-soprano, piano, quatuor à cordes)
[durée 45min]
(assiettes campagnardes & vin rouge)

Dimanche 15 juillet 20 heures

ONE MAN SHOW & MUSIQUE CLASSIQUE
« Beethoven est-il le centre du monde ? »

Hélios Azoulay est sans doute le musicien et homme de scène le plus insaisissable de sa génération. Ses prestations ne ressemblent à rien de connu. Beethoven est-il le centre du monde ? est plus qu’un simple concert.
Dans un spectacle aussi burlesque qu’érudit, Hélios et son Ensemble de Musique Incidentale renverse la table des certitudes de la musique classique pour vous amener, à la manière de Chaplin, du rire aux larmes, et des larmes aux larmes de rire.
Venez découvrir celui que Libération a sacré « Roi du stand-up mélomane » !
Hélios Azoulay & l’Ensemble de Musique Incidentale
(mezzo-soprano, piano, quatuor à cordes, clarinette & Suprême Clairon)
[durée 1h30]

Réservations : www.chateaudelarivoire.com Prix des billets : 10 euros - concert de 18h30 / 15 euros - concert de 20h / 20 euros – les 2 concerts


faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc