logo Annonay Agglo

JEAN MOULIN : LA CARICATURE CONTRE LA TORTURE

Blessé, très affaibli, il dresse la CARICATURE de son tortionnaire
Publié le samedi 10 janvier 2015 par Mairie

A la suite de l’attentat contre Charlie Hebdo (7janvier 2015), Elisabeth Helfer-Aubrac (merci à elle) a attiré notre attention sur un passage du livre que Laure Moulin a consacré à son frère.
Vous trouverez cet extrait ci-dessous. Il montre l’extraordinaire force de caractère de Jean Moulin...
Ce passage est malheureusement d’une actualité brûlante....

JPEG - 47.4 ko
Jean Moulin, une vraie foce de caractère REPUBLICAIN
PNG - 166.1 ko
Comme les gens de CHARLIE HEBDO
JPEG - 1 Mo
L’extrait relevé par Elisabeth Helfer Aubrac

Ce geste aurait plu   aux gens de Charlie Hebdo

Laure Moulin termine le chapitre « Les arrestations de Paris et de Caluire » ainsi :

« …Un jour, au cours d’un interrogatoire, à Lyon, Barbie, voulant obtenir des noms et des adresses, lui passe un crayon et du papier. Jean Moulin fait mine d’acquiescer. Il griffonne un instant. Barbie lui arrache la feuille et il éclate de fureur : c’est sa propre caricature qu’il voit. Une autre fois, après qu’on l’eut identifié, le même Barbie ou l’un de ses sbires, lui présente une feuille sur laquelle est inscrit son vrai nom. Il est écrit : « Moulins ». Mon frère prend un crayon et, d’une main tremblante, barre la lettre s. »

Petit rappel historique

Plus jeune Préfet de France, en juin 1940, Jean Moulin résistera une première fois aux allemands qui voulaient lui imposer de signer un protocole accusant une troupe de tirailleurs sénégalais de l’Armée française d’avoir commis de prétendues atrocités envers des civils à La Taye, un hameau de Saint-Georges-sur-Eure, en réalité victimes des allemands.
Frappé fortement, il est enfermé dans des conditions ignobles pour refus de coopérer avec les Allemands. Pour ne pas céder, il tente de se suicider en se tranchant la gorge avec un débris de verre. Il évite la mort de peu et conservera une cicatrice qu’il cachera sous un foulard sur des clichés pris après sa guérison, à la préfecture de Chartres.

Il est révoqué par le régime de Vichy du maréchal Pétain le 2 novembre 1940 et placé en disponibilité. Il entre dans la clandestinité et contacte les résistants.
Amateur éclairé d’art, qu’il pratique lui-même avec talent, il choisit, pour se couvrir, d’ouvrir une galerie d’art, la galerie Romanin, à Nice.
Au fil des mois, Charles de Gaulle en fait le pilier de la Résistance intérieure, Jean Moulin deviendra le premier président du Conseil National de la Résistance.
Les nazis mettent tout en œuvre pour le neutraliser, ils y parviendront le 21 juin 1943 à Caluire-et-Cuire où il sera arrêté avec notamment Raymond Aubrac.
La gestapo le torturera violemment du 21 juin jusqu’au 8 juillet 1943 date de sa mort….

Jean Moulin, le visage de la France comme l’a dit Malraux, aura magistralement répondu aux nazis par son action, son sens de la dignité humaine, et son extraordinaire courage qui l’a donc conduit a dressé une caricature au tortionnaire qu’il avait en face de lui...


faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc