logo Annonay Agglo

Mémona HINTERMANN-AFFEJEE, UN NOUVEAU NOM de RUE CHARGE DE SYMBOLES REPUBLICAINS

Un vendredi 27 septembre et un samedi 28 septembre, sûrement inoubliables pour Vanosc et notamment ses jeunes écoliers, mais aussi pour Mémona et Lutz son époux.

Deux journées bien remplies à Vanosc pour Mémona Hintermann-Afféjee et Lutz Krusche. Habitués par leur métier à gérer des emplois du temps contraints, ils n’ont pas ou peu dérogé à la règle.
Vendredi, avec les scolaires, ils ont dévoilé les drapeaux de la France et de l’Europe, un symbole fort pour nos jeunes qu’ils ont ensuite longuement rencontrés.
En soirée, un repas amical suivait en présence d’élus, d’enseignantes, de membres de La Vanaude et d’amis.
Le lendemain matin, après un saut au marché d’Annonay,Mémona et Lutz ont visité le pôle artisanal du Monteillet et le musée du car... Deux visites qui les ont très favorablement impressionnés.
L’après-midi, ils dévoilèrent avec les élus dont Michel Teston,sénateur, Sébastien Desmartin, le président de la boule vanoscoise et des enfants, la plaque du boulodrome "La Montagne", en hommage à Jean Ferrat...
Après une "montée" en P32 en compagnie d’Olivier Dussopt, député et Simon Plénet, vice-président du Conseil général, suivi de l’Isobloc transportant lui aussi des participants, Mémona allait vivre un vrai moment d’émotion en ôtant le drapeau bleu, blanc et rouge qui recouvrait la plaque Rue Mémona HINTERMANN-AFFEJEE...

JPEG - 67.4 ko
Deux journées chargées pour Mémona et Lutz
JPEG - 144.2 ko
La plaque du boulodrome, dévoilée par Mémona, Michel Teston, natif d’Antraïgues, Simon Plénet, le maire, le président de la boule vanoscoise...
JPEG - 129 ko
Avant le départ en P32 du musée du car
JPEG - 91.7 ko
Dans le bon vieux P32
JPEG - 206.6 ko
La plaque est dévoilée dans la bonne humeur et..l’émotion
JPEG - 136.6 ko
Un vrai bonheur...pour tous
JPEG - 76.3 ko
Avec Michel Teston, Olivier Dusspot et Simon Plénet, Mémona vient de couper le ruban inauhgural du Monteillet
JPEG - 90 ko
Mémona très attentive à la lecture...
JPEG - 81.3 ko
...de passages de "Tête Haute " par les jeunes vanoscois
JPEG - 111.9 ko

(Les photos sont de Jean_François GERMAIN)

Il ne serait pas étonnant dans les années qui viennent que d’autres plaques portant son nom soient dévoilées.... Des rues, certainement, mais aussi,et ce serait en adéquation parfaite avec le personnage, des écoles, collèges ou lycées... Il est à noter que le député maire d’Annonay indiqua dans son discours à quel point la présence de Mémona aurait eu du sens lors d’une inauguration d’école à laquelle il participa le matin même.

En tous cas, Vanosc aura été la première commune à choisir le nom de Mémona, un nom à haute portée républicaine.

Au Monteillet, Mémona coupa, avec les élus présents, le ruban inaugural du Pôle artisanal , inauguration sur laquelle nous reviendrons avec plaisir, et se retrouva sur le podium pour les mots d’usage.
Première surprise, elle fut accueilli en créole par Jacqueline, originaire elle aussi de la réunion, et propriétaire d’une maison à Pouillas. A noter que Mme Vialette d’Annonay, elle aussi, née dans l’île lointaine, était présente.
Deuxième surprise, une délégation d’enfants de l’école publique Raymond Aubrac et de l’école St Joseph lui lurent des morceaux choisis de son livre Tête Haute.
A l’évidence, Mémona porta une attention toute particulière et émouvante à ces scolaires qui évoquaient sa propre jeunesse.
Naturellement les élus, tour à tour saluèrent, officiellement et chaleureusement, l’invitée de marque du jour.

le mot du maire :

Le conseil municipal est particulièrement heureux de vous accueillir aujourd’hui.

Donner un nom de rue et un nom à lieu de convivialité comme le boulodrome n’est pas anodin.

Inaugurer un pôle artisanal, un lieu de vie, un lieu où des gens exercent un travail qui les passionne constitue un vrai bonheur….

BOULODROME LA MONTAGNE

La proposition de Christophe Chazot, de baptiser le boulodrome « La Montagne » est d’emblée apparue d’une grande pertinence.

C’est d’abord un clin d’œil aux moments de convivialité… ici à Vanosc il ne se termine jamais un banquet sans que quelqu’un n’interprétât « La Montagne », véritable hymne à l’Ardèche et surtout à la ruralité…à laquelle nous sommes viscéralement attachés.

C’est aussi un hommage à Jean FERRAT qui a si bien su chanter, l’amour, la fraternité, la beauté de la vie mais qui a surtout su s’engager pour dénoncer les injustices, notamment l’injustice sociale.

Jean Ferrat n’a jamais oublié son nom, Jean Tenenbaum… Son père a connu le sort des millions de juifs exterminés à cause des idées de haine, d’intolérance et de racisme…
« Nuit et Brouillard » est un vrai morceau d’anthologie qui doit se transmettre de génération en génération…

On sait aussi que Jean FERRAT appréciait particulièrement se retrouver sur la place d’Antraigues, village cher à Michel TESTON, pour jouer aux boules et vivre intensément « ces instants volés au grand vacarme de la vie »… Nos boulistes locaux sont, bien entendu, eux aussi, sensibles à ces valeurs d’amitié…

RUE MEMONA HINTERMANN AFFÉJEE

Le choix que j’ai proposé à mes collègues de donner le nom de Mémona HINTERMAN AFFÉJEE à la rue créée par la nouvelle déviation que nous a offert, fort utilement le conseil général l’an dernier, fut sans doute plus surprenant.

Les qualités professionnelles de la journaliste de France3, devenue depuis le mois de janvier dernier l’une des neuf membres du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, sont reconnues par un grand nombre de personnes.

Si, de par ses fonctions, Mémona est, ce qu’il convient d’appeler une personnalité éminente, ce ne fut cependant par pour nous le critère principal…

Ecoutez bien quelques passages choisis par nos écoliers et vous comprendrez ce qui nous a guidé…

Comme l’ont souligné nos jeunes vanoscois, le parcours de Mémona est absolument exceptionnel. Issue d’un milieu très pauvre, au point d’aller à l’école pieds nus, sans avoir mangé, la jeune réunionnaise a très vite compris que l’école serait sa bouée de sauvetage.

Le soutien de sa maman, une femme simple mais d’une très grande sagacité, de ses grands frères et la vivacité d’esprit de Mémona feront des merveilles.

Elle absorbe comme une éponge les connaissances transmises par ses maîtresses et autres enseignants qu’elle a rencontrés dans sa scolarité.

Explorer et maîtriser la langue française, n’était pas une mince affaire pour une enfant créole. Les leçons et la ténacité de l’infatigable Mme Prugnières et de ses collègues portèrent de biens jolis fruits…la conduisant au bac puis à des études de droit.

L’année du bac fut déterminante. Avant même d’obtenir le précieux sésame, Mémona a l’audace de se présenter à un concours de l’ORTF.
Elle ne connaît alors rien de la télé, pas même la Piste aux étoiles et encore moins Cinq colonnes à la une… Mais son culot est étayé par de solides acquis scolaires. Elle n’hésite pas à citer Camus ou Sara Bernhart…

Ce concours réussi fut une belle rampe de lancement. Des stations régionales de la Réunion (ORTF) et d’Orléans , elle passe à la rédaction Nationale de France 3 et devient Grand reporter au service Politique internationale, spécialisée sur l’Europe centrale et orientale, le Pakistan, l’Afghanistan, le Proche-Orient, les élections américaines, la Russie.

Par ailleurs, Mémona est auteure de plusieurs livres dont certains écrits en regards croisés et complémentaires avec Lutz Krusche son mari…

Je pourrai égrener longtemps encore les qualités de notre invitée, mais ce qui fut pour nous déterminant, ce sont ses fortes convictions humanistes et républicaines.

L’humanisme, la compréhension des autres, notamment des plus modestes, la ténacité, la persévérance constituent sans doute le plus bel héritage que vous ont légué votre mère et vos frères et sœurs.

J’ajoute que vos racines, un papa musulman, une maman catholique font de vous un vrai symbole de tolérance et de laïcité.

La République permet et garantit à chacun d’avoir ses propres convictions, d’avoir une religion ou de ne pas en avoir, elle doit continuer de défendre l’égalité entre les hommes, et entre les hommes et les femmes et inciter à la solidarité et à la fraternité…

Mémona vous êtes, dans la lignée des grands défenseurs de la République, nous y sommes profondément sensibles…. C’est pourquoi après avoir baptisé la place des Droits de l’Homme en 2000, la salle Jean Moulin en 2004, l’école publique Raymond Aubrac en 2008, la cantine Miguel-Angel Estrella, en 2010, nous sommes heureux que Vanosc ait aujourd’hui une rue Mémon Hintermann-Afféjee.

Merci à vous d’avoir accepté et bon vent dans vos missions au CSA où vous présidez les commissions éducation et diversité. A partir d’aujourd’hui, vous êtes chez vous à Vanosc. La rue qui porte désormais votre nom , sera ,nous l’espérons dans quelques mois, l’adresse de logements inter-génération… Ce qui ne devrait pas vous déplaire…

JPEG - 52.7 ko
Le top : l’accueil en créole par Jacqueline
JPEG - 68 ko
Eric Dehenin, Olivier Dussopt, Michèle Victory et Mémona
JPEG - 54.9 ko
Simon Plénet qui a toujours plaisir à venir à Vanosc où cet été il inaugura le sentier botanique de la Pinsole. Sa suppléante Eliane Mazet, qui avait eu l’idée de solliciter le musée du car, a vivement regretté de ne pouvoir être présente
JPEG - 102.7 ko
Naturellement, nous reviendrons très prochainement sur la belle inauguration du pôle artisanal

faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc