logo Annonay Agglo

Pierre BONTE, CITADIN, MAIS RURAL-TROTTER, ARDENT AVOCAT DE NOS CAMPAGNES

Rencontre passionnante avec un homme de radio , de télé et de livres
Publié le lundi 4 décembre 2017 par Mairie

Le public qui a bravé la froidure de ce début décembre pour venir à la rencontre de Pierre Bonte a été largement récompensé, tant cette soirée de La Vanaude fut chaleureuse, dans une ambiance de bonne humeur et de bienveillance.

JPEG - 241.9 ko
JPEG - 272.2 ko
Pierre Bonte, grand défenseur du monde rural
JPEG - 225 ko
JPEG - 179.8 ko

Jamais dans l’excès, le « rural-trotter » a parlé avec passion de son parcours à la radio et à la télé.
Après l’école de journalisme de Lille, il exerce quelques temps dans la presse écrite, il intègre Europe 1. On lui propose alors une émission à laquelle il ne croit pas vraiment.
Et pourtant, ce fut sans doute un moment clé de sa carrière. Lui qui n’avait pas d’attirance particulière pour la ruralité, va en 4000 « bonjour monsieur le maire » en devenir un éminent spécialiste, comprenant ses interlocuteurs inquiets dans les années 60 et 70 , d’un très important exode rural…
Ils quittent un à un le pays, n’était pas qu’une chanson.

Pierre Bonte, a parfois contribué, par son émission, à de belles réussites de développement.

Il a dit toute son admiration pour ces élus qui savent donner d’eux-mêmes pour rendre les autres plus heureux, tout simplement pour être utile.

Henry Valencony présent dans la salle, rappela avec sa faconde habituelle que la 3000ème de cette fameuse émission s’était déroulée en Ardèche, avec un déplacement avec le petit train entre Tournon et Lamastre. Une belle délégation de journalistes avait ensuite rendu compte de l’événement dans la presse nationale.

L’apôtre des vicinales

Cette immersion dans le monde rural s’est prolongée par de nombreux reportages, d’un format de 5 à 6 mn dans « le petit rapporteur » et dans « La lorgnette », des émissions suivies par 25 millions de téléspectateurs.

Jacques Martin avait compris qu’un chroniqueur branché sur le monde de la ruralité pouvait apporter un plus indéniable à ses émissions. Il l’appelait du reste avec malice « l’apôtre des vicinales ».

Pour Pierre Bonte ce fut un vrai challenge, participer à une émission humoristique voire satirique, en respectant profondément les gens qui faisaient l’objet de ses reportages.

Il revendique un rire de complicité, non moqueur.

Après s’être régalé avec la projection de six reportages, le public a, à l’évidence, validé cette perspective.

Comprendre ces gens simples, déceler derrière certaines facéties de vrais talents et surtout une belle « philosophie tranquille » de la vie. Le journaliste a souvent été profondément touché par ses rencontres. Il prenait régulièrement des nouvelles de ses interlocuteurs.

Des sociologues pourront faire leur miel de ce qui constitue désormais de précieuses archives, de cette période de soubresauts d’un type de France rurale.

Dans les années 90, Pierre Bonte a participé avec bonheur, à l’émission « Envoyé spécial ». Paul Nahon et Bernard Benyamin lui ont permis de travailler librement sur ses sujets de prédilection : fin des paysans, disparition des bistrots, renaissance des produits fermiers, défense du fromage au lait cru, passion des jardins.

En la personne de ce citadin, le monde rural a trouvé un sacré avocat qui défend le tempérament, le caractère, la ténacité et le sens de la solidarité des gens de la campagne où, même si on peut se chamailler, se disputer, jamais on ne s’ignore…

Il défend avec conviction cette mosaïque de petites communes éparpillées sur notre territoire, où on maintient un art de vivre unique au monde…

Il développe par ailleurs avec talent ses expériences, ses rencontres, la fragilité et la grande richesse de la ruralité dans une dizaine d’ouvrages. Le dernier sorti, en mars de cette année « La belle France, Itinéraire d’un rural-trotter » -Le passeur éditeur- est un vrai régal, à consommer sans modération.

Pour conclure la soirée, Jean Dentressangle ne manqua d’interpréter l’hymne vanoscois « C’est Vanosc la belle » et Pierre se prêta de bonne grâce à une longue séance de dédicace.

Le lendemain, Sous la houlette de Serge et Muriel Bonijoly, Pierre Bonte a visité avec le plus grand intérêt l’Espace Joseph Besset, musée du charronnage au car. Il s’est ensuite rendu à la mairie pour échanger avec les élus et les bénévoles sur le Mondial Rabelais du Saucisson dont il est l’un des éminents parrains.

JPEG - 336.3 ko
De nombreuses dédicaces
JPEG - 347 ko
Pierre BONTE, auteur, n’a pas manqué de se rendre à la bibliothèque municipale "l’Elan"’
JPEG - 259.6 ko
Au musée du car
JPEG - 239.8 ko
Avec Jean Dentressangle

faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc