logo Annonay Agglo

ROMANS - NOUVEAUTES à la Bibliothèque Municipale " l’élan"

UN LARGE CHOIX
Publié le lundi 25 mars 2019 par Mairie

Outre le fonds habituel, la bibliothèque municipale l "élan" a acquis de nouveaux romans d’ores et déjà disponibles .
L’éventail de choix est large. Voir titres, auteurs et résumé ci-dessous.

Le 7 mai prochain tous les livres prêtés par la Bibiliothèque Département seront renouvelés.

N’hésitez pas à vous rendre aux permanences, chaque dimanche de 10h à 12h ainsi que le vendredi de 16h à 18h.

L’accueil est toujours chaleureux.

ROMANS - NOUVEAUTES Titres Auteurs

Jacques à la guerre /Philippe Torreton
Le chant d’amour d’un fils pour son père.
« Mon père me manquait, mais à voir la silhouette de ma mère s’attardant sur le quai sans un bras pour la soutenir, sans une main caressante qui écrit sur la toile grise de son dos qu’il ne faut pas s’en faire, que le fiston va revenir vite, je lui aurais bien souhaité de retrouver un homme. S’il y avait une peine perdue d’avance, c’était celle-là ; elle allait s’accrocher à son deuil comme la misère sur le monde, maintenant qu’il était mort, son mari elle l’avait pour elle, rien que pour elle....
....Jacques, enfant, a subi la guerre en Normandie. Envoyé en Indochine, l’absurdité du monde lui saute aux yeux. Comment vit-on la violence lorsqu’on est un homme simple aspirant à une vie calme ? Plein d’humanité et d’émotion, porté par une écriture enflammée unique, ce livre de Philippe Torreton est dans la lignée de son bestseller Mémé. Jacques à la guerre ou le roman de son père.

L’Hiver du mécontentement /Thomas B. Reverdy
L’Hiver du mécontentement, c’est ainsi que le journal le Sun qualifia l’hiver 1978-1979, où des grèves monstrueuses paralysèrent des mois durant la Grande-Bretagne. Voici venir l’hiver de notre mécontentement, ce sont aussi les premiers mots que prononce Richard III dans la pièce de Shakespeare. Ce personnage, la jeune Candice va le jouer, dans une mise en scène exclusivement féminine. Entre deux tournées à vélo pour livrer des courriers dans un Londres en proie au désordre, elle cherchera à comprendre qui est Richard III et le sens de sa conquête du pouvoir. Au théâtre Warehouse, lors d’une répétition, elle croisera une Margaret Thatcher encore méconnue venue prendre un cours de diction et déjà bien décidée à se hisser à la tête du pays. Elle fera aussi la rencontre de Jones, jeune musicien brutalement licencié et peu armé face aux changements qui s’annoncent.

À son image /Jérôme Ferrari
Par une soirée d’août, Antonia, flânant sur le port de Calvi après un samedi passé à immortaliser les festivités d’un ma­riage sous l’objectif de son appareil photo, croise un groupe de légionnaires parmi lesquels elle reconnaît Dragan, jadis rencontré pendant la guerre en ex-Yougoslavie. Après des heures d’ardente conversation, la jeune femme, bien qu’épuisée, décide de rejoindre le sud de l’île, où elle réside. Une embardée précipite sa voiture dans un ravin : elle est tuée sur le coup.... Mais, dans la four­naise de la petite église, les images déferlent de toutes les mémoires, reconstituant la trajectoire de l’adolescente qui s’est rêvée en photographe, de la jeune fille qui, au milieu des années 1980, s’est jetée dans les bras d’un trop séduisant militant nationaliste avant de se résoudre à travailler pour un quotidien local où le “reportage photographique” ne sem­blait obéir à d’autres fins que celles de perpétuer une collec­tivité insulaire mise à mal par les luttes sanglantes entre clans nationalistes.

La Chambre des merveilles /Julien Sandrel
Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet.
Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie.

Khalil /Yasmina Khadra
Paris, ville des lumières, nous sommes le Vendredi 13 novembre 2015. L’air est encore doux pour un soir d’hiver. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d’explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l’acte. Il fait partie du commando qui s’apprête à ensanglanter la capitale.
Qui est Khalil ? Comment en est-il arrivé là ?
Dans ce nouveau roman, Yasmina Khadra nous livre une approche inédite du terrorisme, d’un réalisme et d’une justesse époustouflants, une plongée vertigineuse dans l’esprit d’un kamikaze qu’il suit à la trace, jusque dans ses derniers retranchements, pour nous éveiller à notre époque suspendue entre la fragile lucidité de la conscience et l’insoutenable brutalité de la folie

Avec toutes mes sympathies /Olivia de Lamberterie
Les mots des autres m’ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu’à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d’écrire. Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un suicide, c’est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de se souvenir des jours heureux.
Moi, je ne voulais pas me taire.

Quand le vent caresse mes cheveux /Sophie Auger
Charlie a tout pour être heureuse : un appartement en plein cœur des beaux quartiers de Paris, un job bien payé, des copains avec qui faire la fête… Pour rien au monde, elle ne voudrait changer de vie. Mais quand elle reçoit la lettre d’un notaire, tout bascule : elle est la seule héritière de la propriété de sa tante. Alors que Charlie pensait avoir tiré un trait sur son passé, elle est contrainte de retourner sur les lieux de son enfance.

L’Eté de nos vingt ans / Christian Signol
Chaque été, Antoine invite Charles, son meilleur ami, à venir chez ses grands-parents en Dordogne. Là-bas, ils tombent tous les deux amoureux de Séverine. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, les deux amis intègrent le Service Operation Executive de Churchill. Obsédé à l’idée de revoir Séverine, Charles convainc son instructeur de créer un réseau de résistance en Dordogne.

Elle voulait voir la mer /Gilbert Bordes
Mai 1944.Jérémie, Rachel et Éloïse doivent quitter la ferme où ils se cachaient depuis plusieurs mois. La milice est à leurs trousses : ils sont juifs, et leur père est un savant dont les connaissances pourraient être capitales pour les nazis. Marguerite, une jeune boiteuse, et Paul, orphelin de fraîche date, les rejoignent avec chacun sa motivation, plus ou moins avouable. Commence alors pour les cinq fuyards une aventure dont aucun ne sortira indemne.

A travers la nuit et le vent /Françoise Bourdon
Dans les années 20 à Berlin, David et Hannah grandissent ensemble dans le quartier résidentiel de Schlossstrasse. À l’adolescence, l’amitié des jeunes voisins se transforment en amour tendre et sincère. Mais la montée de l’antisémitisme rend le quotidien de leurs familles de plus en plus éprouvant.

En 1933, les parents et la sœur de David quittent l’Allemagne pour trouver refuge la Drôme. Hébergé chez sa tante, le jeune étudiant quitte à son tour Berlin aux prémices de la guerre, laissant derrière lui Hannah et la promesse d’être un jour réunis.

Séparés par les épreuves de ces années de guerre, David et Hannah sauront-ils se retrouver et offrir une nouvelle chance à leur amour ?

Gran Paradiso / Françoise Bourdin
Lorenzo est sur le point de réaliser son rêve : ouvrir un parc naturel dans le Jura, fondé sur le respect de la faune sauvage. Mais entre son besoin de financements, les conflits avec sa famille recomposée et le retour de Julia, son amour de jeunesse, de nombreux défis attendent le jeune vétérinaire.

La médaille / Danielle Steel
Gaëlle n’a que seize ans lorsque sa vie bascule dans le chaos de la Seconde Guerre mondiale. Résistante, l’héroïne de l’ombre sera pourtant accusée de collaboration et bannie… Un roman bouleversant qui ne vous laissera pas insensible.

L’héritier du secret /Christian Laborie
Paris, septembre 1930. Comme tous les matins, Alexandre Muller parcourt le journal avant de rejoindre sa galerie. Mais ce jour-là, la lecture d’un article sur la tentative de suicide de Jean-Christophe Rochefort, un industriel nîmois, lui provoque un tel choc qu’il en perd la mémoire. Le médecin se veut rassurant et le lendemain, tout semble rentrer dans l’ordre. Alexandre ne comprend pas ce qui s’est passé, mais il dévoile à sa compagne Gina qu’il est amnésique : il ne se souvient de rien avant son réveil dans une ferme allemande après la guerre. Quelques bribes de son passé lui reviennent parfois. Un nom notamment l’obsède : Raphaël Simon. Serait-ce le sien ?

Quelques mois plus tard, il accueille dans sa galerie une jeune étudiante, Alix Dubreuil. Sensible au charme de la jeune femme, Alexandre ne tarde pas à découvrir son véritable nom : Rochefort…

Je reste ici / Marco Balzano
Trina s’adresse à sa fille, Marica, dont elle est séparée depuis de nombreuses années, et lui raconte sa vie. Elle a dix-sept ans au début du texte et vit à Curon, village de montagne dans le Haut-Adige, avec ses parents.
En 1923, ce territoire autrichien, annexé par l’Italie à la suite de la Première Guerre mondiale, fait l’objet d’une italianisation forcée : la langue allemande, qu’on y parle, est bannie au profit de l’italien. Trina entre alors en résistance et enseigne l’allemand aux enfants du bourg...

Le sympathisant /Viet Thanh Nguyen
Au Vietnam et en Californie, de 1975 à 1980
Avril 1975, Saïgon est en plein chaos. À l’abri d’une villa, entre deux whiskies, un général de l’armée du Sud Vietnam et son capitaine dressent la liste de ceux à qui ils vont délivrer le plus précieux des sésames : une place dans les derniers avions qui décollent encore de la ville.
Mais ce que le général ignore, c’est que son capitaine est un agent double au service des communistes...

Le rêve de ma mère / Anny Duperey
« … J’attrape la corde lisse, je lâche le trapèze. Je ne sais pas que c’est la dernière fois que je risque ma vie, là-haut, à quinze mètres de hauteur, sans sécurité. J’enroule ma jambe autour de la corde, je commence à glisser…

Dans quelques semaines, je rencontrerai un homme.

Je glisse le long de la corde, un extatique sourire aux lèvres…

Nous vivrons, travaillerons ensemble, il me convaincra de faire des enfants.

Je glisse encore le long de la corde, je touche le sol, je salue…

La somnambule a atterri.

Il était grand temps que je descende sur terre. »

Gabriële / Claire Berest, Anne Berest
Septembre 1908. Gabriële Buffet, femme de 27 ans, indépendante, musicienne, féministe avant l’heure, rencontre Francis Picabia, jeune peintre à succès et à la réputation sulfureuse. Il avait besoin d’un renouveau dans son œuvre, elle est prête à briser les carcans : insuffler, faire réfléchir, théoriser...

Le jeune homme sous l’acacia / Hortense DUFOUR
Tout commence dans un hameau au cœur des marais charentais au sein d’une famille d’agriculteurs aisés. La naissance tardive du benjamin, Michel, d’une beauté d’archange, va briser l’apparente harmonie des choses, des lieux, des êtres... Loin, loin du hameau. Loin. Là où il naîtrait à part entière. Cet enfant si beau, si singulier, a semé le trouble dans cette famille de propriétaires terriens. Le malheur d’être né trop tard.... Pendant son enfance, Michel, baptisé " Bel Ange " par Tante Didine, ne connaîtra l’affection, la douceur, la poésie des choses qu’auprès d’elle ; et le bonheur à l’ombre d’un acacia où il s’adonne à sa passion du dessin. Plus tard, il rompt avec le hameau pour suivre ses études près de La Rochelle.

La guerre des pauvres /Eric Vuillard

1524, les pauvres se soulèvent dans le sud de l’Allemagne. L’insurrection s’étend, gagne rapidement la Suisse et l’Alsace. Une silhouette se détache du chaos, celle d’un théologien, un jeune homme, en lutte aux côtés des insurgés. Il s’appelle Thomas Müntzer. Sa vie terrible est romanesque. Cela veut dire qu’elle méritait d’être vécue ; elle mérite donc d’être racontée.
Les exaspérés sont ainsi, ils jaillissent un beau jour de la tête des peuples comme les fantômes sortent des murs.

Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Terminus Nord / Jérome Leroy
Alors que Nestor Burma, en pleine crise de nostalgie, se souvient de sa jeunesse libertaire, il reçoit un appel à l’aide de la commissaire Stéphanie Faroux. La patronne du 36, nouvellement installée dans ses locaux du Bastion, est confrontée à des collègues qui rêvent d’un Ordre Nouveau et se la jouent escadrons de la mort du côté de la gare du Nord, main dans main avec le milieu roumain.

Poulets grillés / Sophie Hénaff
Lorsque le divisionnaire Buron décide de faire briller les statistiques du 36, il regroupe dans une brigade dont il confie le commandement à la commissaire Anne Capestan, reine notoire de la bavure, tout ce que la police judiciaire compte d’alcoolos, d’homos, de porte-poisse, d’écrivains, de crétins... Pour élucider des affaires classées. Mais voilà, Capestan aime enquêter, travailler en équipe et, surtout, contrarier sa hiérarchie.


faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc