logo Annonay Agglo

Sortie sur le thème de la forêt le 29 mai 2012

Texte écrit en commun par les élèves de la classe de cycle 3 de l’école publique Raymond Aubrac.

Ce texte fait suite à la superbe journée du 31 mai où tous les élèves des écoles de la Vocance sont venus à Vanosc découvrir les métiers du bois, et les risques inhérents à l’exploitation des forêts, comme les risques d’incendie.

La classe de cycle 3 de l’école publique Raymond Aubrac part de l’école à 8h30 pour passer une journée pour des apprentissages sur le bois et la protection de la forêt.
Nous nous sommes rendus en premier chez les deux luthiers du Monteillet. Chez Monsieur Campanati, nous avons appris qu’il existe des violons, des violons ténors, des violoncelles et des altos. Il faut un mois et demi pour fabriquer un violon et 3 mis pour un violoncelle. Le dessous du violon est fabriqué en érable et le dessus en épicéa. Pour cela ils utilisent des moules, des gouges pour creuser le bois, des rabots. L’archet sert à jouer du violon et est fabriqué en bois et en crin de cheval. Ils vernissent les violons avec des résines naturelles et de l’huile de lin.

Dans l’atelier de Monsieur Berne, il fabrique des instruments à corde plutôt insolites.
Au Monteillet, dans les bâtiments utilisés par les luthiers, se trouvaient au temps des moines au 19ème siècle une magnanerie de soie.
Ensuite nous avons visité l’usine de palette Mounier installée dans l’usine à côté de la Ribouldingue. Ils fabriquent des palettes et des caisses : 500 palettes sont produites par jour. Une personne découpe les planches et les chevrons et deux autres les assemblent avec des pistolets à clous.

Puis nous nous sommes rendus à la salle Jean Moulin pour différents ateliers :
-  Vidéo sur la protection des forêts : nous avons appris que pour être pompier volontaire il faut avoir 16 ans. Il y a différents grades. Pour être pompier professionnel, il faut avoir un BAC+3 et avoir un très bon niveau physique. Ils travaillent toujours en équipe. Ils portent obligatoirement un casque, des gants, une cagoule, un blouson en cuir ou en textile ignifugé (beaucoup plus léger), un ceinturon et des bottes. Leur priorité est de sauver les personnes, puis de protéger les maisons et enfin d’éteindre le feu. Pour éviter les incendies de forêt, il faut être vigilant : il faut vérifier que le feu de camp, du barbecue est éteint, il ne faut pas jeter ses mégots de cigarette, et faire attention lorsqu’on brûle des broussailles, des déchets du jardin… car le vent et la sécheresse favorisent la propagation du feu.
-  L’atelier avec l’arbre Hector : on a appris que l’on peut trouver l’âge d’un arbre en regardant les cernes (traits marron). Les cernes les plus claires correspondent à l’été (peu d’eau), les plus foncés au printemps (montée de sèves…). Les cernes fines sont les années sèches. On a appris à connaître les champignons comestibles et quels sont les insectes qui ravagent les arbres.
-  L’atelier des chasseurs : on a appris différentes informations sur les animaux de la forêt. Au printemps c’est la saison de la reproduction pour les animaux.
• Le lièvre a des plus grandes oreilles que le lapin. Il fait un gite et il y vit tout seul. Il se nourrit des plantes, des blés et des herbes. La femelle s’appelle la hase, le mâle le bouquin, et le petit le levreau.
• Le lapin vit en groupe dans un terrier et il est plus domestique que le lièvre. La femelle s’appelle la lapine et le petit le lapereau.
• Le sanglier mange des châtaignes, des glands. La femelle s’appelle la laie et e petit le marcassin.
• Le chevreuil a des bois qui tombent chaque année à la même époque. Il mange les bourgeons des arbres. La femelle s’appelle la chevrette, le mâle le brocard, et le petit le faon.
• La perdrix vit dans les champs et le petit s’appelle le perdreau.
• Le renard vit dans la forêt mais s’approche de plus en plus des villes, mange des déchets, des baies. La femelle s’appelle la renarde et le petit le renardeau.
• La marmotte hiberne l’hiver.
• La martre mange des œufs et des écureuils et vit dans la forêt.
• Le canard à col vert vite dans les fleuves et les rivières et mange des algues, du plancton. Et il ne faut surtout pas lui donner du pain car il pourrait mourir.

L’après-midi nous sommes allés en car à Fortuneyre où il y a une citerne pour les pompiers qui contient 3000 litres d’eau. Il faut que ces citernes soient dégagées pour que les hélicoptères et les camions puissent y accéder facilement. Nous avons vu plusieurs types de tuyaux. Nous avons essayé leur tenue, leur casque et nous avons tenu la lance. Nous sommes même montés dans leur camion qui coûte environ 150 000 euros. Ils nous ont expliqué ce qu’ils faisaient lors d’un incendie ou en surveillance.
Enfin, nous avons fait des activités dans la forêt : la boîte au trésor (il s’agissait de chercher du lichen, des branches de douglas, une écorce de pin….) ; trouver le nom du résineux désigné grâce à une feuille d’identification ; découverte de notre région vanoscoise grâce à un plan sur lequel il fallait se repérer.
Ce fut une très bonne journée pour tous !

JPEG - 218.7 ko
A
JPEG - 169.9 ko
B
JPEG - 182.1 ko
C
JPEG - 161.3 ko
D
JPEG - 177.8 ko
E
JPEG - 181.1 ko
F
JPEG - 203.2 ko
G
JPEG - 131.4 ko
H
JPEG - 169.5 ko
I

faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc