logo Annonay Agglo

RETOUR SUR LE 14 JUILLET... PHOTOS DE FREDDY LEPIN ET DISCOURS DU CAPITAINE BAGOU, DE J-C TOURNAYRE PRÉSIDENT DE LA COCOBA ET DE YVES BOULANGER, MAIRE DE VANOSC

Avec des photos de Freddy Lepin,
Nous vous proposons un retour sur la cérémonie du 14 juillet 2013, de la revue des pompiers de la communauté de commune du bassin d’Annonay.

Par ailleurs vous trouverez ci dessous les allocutions du Capitaine Bruno BAGOU chef du Centre de Secours Principal d’Annonay, Jean-Claude Tournayre président de la COCOBA et Yves BOULANGER Maire de Vanosc.

JPEG - 336 ko
Jean-Claude Tournayre
JPEG - 283.1 ko
Capitaine Bagou
JPEG - 353.4 ko
Denis Lacombe, Marie-Hélène Reynaud, Simon Plenet et Olivier Dussopt sont également intervenus
JPEG - 354.7 ko
VRM (Véhicule Radio Médicalisé) équipé d’un conducteur pompiers, un médecin et un infirmier, CSP Annonay
JPEG - 350.9 ko
CCFM (Camion Citerne Feux de Forêts Moyen), équipé par 4 pompiers, CIS Vocance
JPEG - 358.2 ko
FPT (Fourgon Pompe Tonne), Equipé par 6 pompiers, spécialisé dans les feux urbains, CIS Vanosc
JPEG - 390.9 ko
L’EPAS (Echelle Pivotante Automatique Séquentielle) d’Annonay et le CCGC (Camion Citerne Grande Capacité) du CIS Davézieux
JPEG - 852.5 ko
FPT(Fougon Pompe Tonne), CSP Annonay





[orange]D’autres photos sont insérées en fin d’article[/orange]





Dans un premier temps un groupe d’une trentaine de pompiers de la COCOBA ont défilé au pas. Puis une présentation des différents véhicules de secours a été faite.




Allocution Jean-Calude TOURNAYRE, président de la COCOBA

Monsieur le Député, Messieurs les Conseillers Généraux, Mesdames, Messieurs Maires Conseillers,
Mesdames, Messieurs Officiers, sous Officiers, Sapeurs
Mesdames, Messieurs

Chaque année nous nous retrouvons, dans une de nos communes qui prend en charge, avec les Pompiers l’organisation du Défilé du 14 juillet.
Si les élus de la Communauté de communes du Bassin d’Annonay ont choisi de célébrer la Fête Nationale de cette manière, c’est parce qu’ils ont eu, à l’origine du District, bien avant la départementalisation, la responsabilité des soldats du feu. Si nous continuons ainsi à célébrer la République, en nous rassemblant successivement dans chaque commune, c’est aussi pour affirmer symboliquement notre volonté de respecter nos communes et pour montrer que nous sommes unis pour assurer les meilleurs services publics à nos concitoyens.
Nous n’avons pas oublié notre mission initiale en matière de sécurité.
Après avoir trouvé le terrain et l’avoir mis à disposition du SDIS, nous nous sommes engagés à participer au financement de la construction d’une nouvelle caserne. Elle rassemblera les services d’Annonay, Davézieux et Boulieu. Le jury de la maîtrise d’œuvre s’est réuni cette semaine et a sélectionné 3 équipes de maître d’œuvre qui rendront leur esquisse en octobre.
Nous n’avons pas oublié les petites casernes, surtout celles qui sont en mauvais état. Nous étudions la possibilité de porter à la place du SDIS dont c’est la responsabilité le relogement des pompiers de Villevocance.
Ce 14 Juillet 2013 sera le dernier de ce mandat. L’année prochaine ce sera une nouvelle équipe qui procédera à cette célébration. Ce sera aussi très certainement la Communauté d’Agglomération du Bassin d’ANNONAY qui l’accompagnera.
Je n’étais pas à la création du District, c’était il y a très longtemps. J’ai porté le passage du District en Communauté de communes. J’aurai l’honneur de connaitre cette nouvelle mutation.
Je veux profiter de l’occasion que vous me donner ce matin pour vous dire quelques mots sur cette transformation.
Nous venons de remettre des galons à plusieurs Pompiers. C’est dans un moment de fête comme aujourd’hui que vous avez reçu ce petit bout de tissu bariolé qui a fait de vous aux yeux de vos collègues un nouveau gardé. C’est en fait purement symbolique. Vous vous êtes préparés, vous vous êtes formés, vous avez été reconnus par vos supérieurs comme capable d’exercer des responsabilités d’encadrement. Il faut bien, à un moment, dire qu’à partir de ce jour, ce n‘est plus comme avant, vous êtes reconnu officier, sous officier. Mais au fond de vous, vous êtes le même, juste vous vous sentez un peu plus responsable, vous êtes fiers, et vous pouvez l’être d’être reconnu pour vos compétences.
Il va en être de même pour notre Etablissement de Coopération Intercommunale.
Depuis 5 ans l’ensemble des élus communaux de ce Bassin travaillent à améliorer les services publics locaux. C’est de nombreux services que nous assurons maintenant collectivement : dans le domaine social, culturel, sportif, économique, environnemental.
Dimanche dernier au championnat de gymnastique on pouvait lire sur une banderole que seul on va plus vite mais ensemble on fait plus, surtout on fait mieux. Sans augmentation des prélèvements fiscaux sur ce Bassin c’est toute sa population qui a maintenant accès à ses services améliorés.
Aujourd’hui c’est pratiquement toutes les responsabilités d’une communauté d’agglomération que nous exerçons.
Il était injuste que nous ne soyons pas reconnus comme tel alors que nous avons les mêmes fonctions. Le Parlement vient de réparer cette injustice. A l’occasion d’une loi, il vient d’abaisser le seuil de population à 30 000 habitants pour créer une agglo, lorsque la Ville centre est la plus grande Ville du département.
Le Député Maire d’Annonay n’est pas pour rien dans cette modification. Je tiens à le remercier et à le féliciter pour son travail de parlementaire. Je ne pense pas que cet amendement aurait été présenté si nous avions été représentés à l’Assemblée par un autre Maire.
Bien sur nous allons saisir cette occasion, d‘autant que se changement de catégorie s’accompagne d’une vraie gratification financière, et que cela ne nous demande pas beaucoup de changement.
La composition de notre Conseil restera la même que celle que nous avions prévue. Les impôts ne changeront pas.
Nous devrons juste nous engager dans une démarche d’intégration des transports. Ce que nous avions envisagé.
Nous ne serons pas tenus de modifier notre territoire. Si nos voisins souhaitent travailler avec nous, nous pourrons continuer à le faire. Si certains d’entre eux manifestent la volonté de partager complètement notre projet, nos successeurs pourront le décider.
Nos institutions évoluent, intègrent les nouvelles technologies, s’adaptent aux mutations de civilisation. La République reste force de progrès, et nos collectivités et leurs établissements sont indispensables à la démocratie. La République que nous fêtons aujourd’hui, est autant représentée le Maire du Monestier que par le Président de la République.
Je forme le vœu que toutes les forces républicaines, tous les partis démocratiques, poursuivent notre travail au service de notre Bassin et de la République.
Jean-Claude TOURNAYRE




Allocution capitaine Bruno BAGOU, chef de Centre CSP Annonay

, Monsieur le Député, Messieurs les Conseillers Généraux, Monsieur le Président de la COCOBA, Madame la Représentante de la Communauté de Communes au Conseil d’Administration du SDIS de l’Ardèche, Monsieur le Maire de Vanosc, Monsieur le Commandant de la Communauté de Brigades de Gendarmerie, Mesdames et Messieurs les Représentants de L’administration , chers Collègues Sapeurs-pompiers, Mesdames et Messieurs,

C’est un très grand honneur et un immense plaisir de participer à cette cérémonie du 14 juillet 2013 lors de notre fête nationale sur la commune de Vanosc.

Je remercie Monsieur le Maire et son équipe municipale qui ont œuvrés pout la réussite de ce défilé ainsi que le Chef de Centre de Vanosc, l’Adjudant René Besset pour son implication.

J’adresse également un remerciement au Lieutenant Chazal au Sergent-chef Mille et particulièrement au Sergent Tomaszewski pour l’investissement et le temps consacré aux répétitions.

Cette traditionnelle cérémonie est l’occasion de mettre à l’honneur les sapeurs-pompiers des Centres d’Incendie et de Secours de la Communauté de Communes du Bassin d’ Annonay.

Je tiens à féliciter tous les sapeurs-pompiers décorés aujourd’hui. Cela témoigne de la fidélité de leur engagement depuis 20, 25 voire 30 années.

Je félicite également les sapeurs-pompiers promus aux Grades supérieurs. Cela traduit pour chacun d’entre eux un investissement en termes de formation, une remise en question personnelle et également de disponibilités supplémentaires au détriment d’instant partagé au sein de leur famille pour le bien de la collectivité.

Pour réaliser nos missions, le plan d’équipement mis en place par le Service Départemental a permis de renouveler les engins de secours et de lutte contre l’incendie de la COCOBA.

Ainsi :

 Le Centre de Secours de Davézieux a été doté d’une CCGC neuve en 2012 et d’un CCFM en cascade pour 2013.
 Le Centre de Secours d’Annonay a reçu une VLTT ISUZU, 1 FPTL et recevra prochainement 1 VL.
 Le FPTHR de Vanosc devrait être bientôt remplacé par une CCR.
 Le centre de Villevocance devrait être doté d’un VSAV Master plus récent en cascade.
Dans le domaine de la prévision, l’ensemble des communes de la COCOBA ainsi que les secteurs de Peaugres et de Boggy vont être très prochainement doté d’une cartographie urbaine qui permettra de localiser plus précisément les adresses et d’accroître la rapidité des secours. Je tiens à souligner le travail de notre prévisionniste local, le lieutenant Montagne qui a su synthétiser et faire remonter une masse d’information assez impressionnante.

2012 a vue l’intégration de la filière des Sapeurs-Pompiers Professionnels, suite à la parution de textes législatifs.

2013 sera celle de l’intégration de la filière des Sapeurs-Pompiers Volontaires puisque le décret du 17 mai 2013 remplacera celui du 10 octobre 1999.

Le décret confirme que le sapeur-pompier volontaire ne peut et ne doit pas être confondu ou assimilé à un fonctionnaire et relève d’un cadre particulier. Le modèle Français des Secours est donc conforté par le législateur et cela est de nature à rassurer l’ensemble des acteurs de la profession.

Un autre décret important a été promulgué le 5 octobre 2012 approuvant la Chartre du Sapeur-pompier Volontaire. Ce décret intègre les valeurs, les droits et devoirs de tout Sapeur-pompier Volontaire mais également le rôle du réseau associatif et devrait être signé par tout SPV lors de son premier engagement.

Le projet de création d’une nouvelle caserne pour le Bassin Annonéen a pris un sérieux coup d’accélérateur sous l’impulsion de vos élus et du SDIS. Une réunion à Privas le vendredi 21 juin a permis de réaliser un premier tri sur les 59 dossiers d’architectes présentés afin de permettre au jury qui s’est réuni le 12 juillet dernier de sélectionner les 3 candidats qui pourront présenter une maquette.

Cette structure permettra de mutualiser les secours de plusieurs unités, d’uniformiser les services pour le bien de la population et offrira aux Sapeurs-Pompiers une infrastructure de qualité.

Nous avons hâte de pouvoir célébrer la première pierre de ce futur édifice.

Je vous souhaite à toutes et à tous une belle journée.




Allocution Yves BOULANGER, Maire de Vanosc

Monsieur le Député maire,
Monsieur le vice-président du Conseil Général
Monsieur le conseiller général représentant de monsieur le président du CA du SDIS 07
Monsieur le Président de la COCOBA
Madame la vice-présidente représentante de la COCOBA au CA du SDIS
Madame le maire, messieurs les maires
Chers collègues élus des différents conseils municipaux des communes de la COCOBA

Mon capitaine, chef de centre du CSP¨Annonay
Monsieur le chef de centre du CIS de Vanosc
Messieurs les chefs de centre de l’ensemble des CIS de la COCOBA
Mesdames et messieurs les sapeurs pompiers

Messieurs les représentants de la gendarmerie

Mesdames et messieurs,
Chers amis

Des saintes Barbe traditionnelles aux moments marquants de la vie de nos centres de secours, c’est toujours avec un grand plaisir que le Conseil Municipal s’associe aux événements qui jalonne la vie de nos pompiers.

Ce fut ainsi le cas à Vanosc avec l’inauguration de la caserne en 1997, la fête du centenaire en 2007, ou l’accueil des revues du 14 juillet de la COCOBA en 2007 et en cette année 21013.

Le 14 juillet est naturellement une date chargée de symboles pour notre République chèrement acquise.

Dans l’article 1er de la Constitution de 1958, la France est qualifiée de « République indivisible, laïque, au sens où l’on peut penser ce que l’on veut, avoir la religion que l’on veut ou ne pas en avoir, démocratique, la souveraineté appartient au peuple, et sociale ce qui montre l’attachement de la République à la protection des plus humbles ».

Il n’est sans doute pas inutile de temps à autres, et notamment un 14 juillet de se remémorer ces beaux principes.

Ces principes complètent ou précisent les valeurs exprimées par la devise de la République française : « Liberté, égalité, fraternité ». Nous pouvons en être fiers.

Mesdames et messieurs les sapeurs pompiers votre mot d’ordre « courage et dévouement » s’inscrit parfaitement dans ces valeurs républicaines et notamment dans le socle de la Fraternité…

Passer du temps pour se former, s’entraîner, porter secours aux autres dans des conditions parfois très difficiles, alors que vous pourriez être tranquillement chez vous en famille méritent le plus grand respect et une admiration sincère.

Lors des opérations délicates auxquelles vous participez les maires sont alertés et plus d’une fois, ils leur arrivent de trembler pour vous.

De votre côté, vous portez secours à tous et à chacun sans distinctions de classe sociale, d’origine ou de je ne sais quoi… C’est là un bel esprit de fraternité républicaine.

Depuis quelques années, nous constatons malheureusement l’abandon de certains services publics. L’exemple du téléphone est révélateur. Nous venons d’en vivre un exemple dans cette rue de Pavé où à la suite d’orages plusieurs lignes ont été coupées, privant des personnes âgées de leur téléalarme. La logique commerciale qui régit désormais le service du téléphone fait que les interlocuteurs à qui l’ont s’adresse, du reste, avec moult difficultés pour les obtenir, nous répondent qu’ils sont dans les clous du contrat qui stipule que les interventions seront faites dans les 48h… Nos personnes âgées n’ont plus qu’à attendre et stresser…

Fort heureusement dans le domaine des secours l’esprit républicain est encore là…

Avec une superficie très étendue, 2670 ha, dont beaucoup de forêt, un habitat dispersé depuis des siècles,( certains hameaux sont à plus de 10 km du bourg), et une topographie de montagne, vous comprendrez que nous soyons viscéralement attachés à notre CIS , qui comme dans l’ensemble de nos communes, compte des gens motivés et compétents.

Par ailleurs nous apprécions particulièrement que l’Etat Major du SDIS n’hésite pas à se déplacer dans les centres des 4 coins de l’Ardèche pour dialoguer avec les pompiers, sans oublier les élus locaux… ces concertations ne peuvent qu’être très positives. Merci aux responsables.

Le SDIS est un exemple de mutualisation réussie qui cependant nous interpelle….

En effet, le lien administratif avec le territoire passe par la communauté de communes puisque les communes ont transféré leur compétence en la matière.

A ce jour nous avons des dirigeants, tant au niveau de la COCOBA qu’au niveau du Conseil d’Administration et de l’Etat Major du SDIS qui ont le souci de la concertation et de la ruralité, mais est-ce qu’un jour cela ne changera pas ?

C’est pourquoi je formule le vœu que les liens avec la ruralité soient institutionnalisés, d’une manière ou d’une autre.

Finalement, la structuration de nos Services d’Incendie et de Secours constitue un des exemples qui touchent au devenir la ruralité. Des structures plus importantes permettent de faire mieux des choses que les communes et particulièrement les plus petites peineraient à faire seules.

Toutefois, il conviendra de faire en sorte à définir comment la ruralité sera associée à la gestion des affaires publiques.

Pour conclure, avec mes collègues du Conseil Municipal, nous avons noté avec satisfaction qu’en Ardèche on a bien compris que si la ruralité n’a pas de grands moyens, elle déborde d’énergie et qu’on sait encore la mobiliser.
Les vestiaires de notre CIS ont été agrandis il y a quelques temps, le SDIS a fourni les matériaux et les pompiers locaux ont réalisé avec compétence, les travaux qui étaient des travaux à taille humaine.
Il ne s’agit naturellement pas d’une concurrence pour les entreprises. Des fonds importants sont engagés chaque année pour des projets lourds de créations, ou de restructuration pour lesquels les entreprises sont indispensables.

Nous avons également appris qu’un véhicule FPT HR a été remplacé dans l’attente de l’obtention, en 2014, d’un CCR. Merci.

MERCI encore une fois à l’ensemble des femmes et des hommes qui s’engage pour assurer notre sécurité et félicitations aux récipiendaires du jour.

JPEG - 335.6 ko
JPEG - 389.8 ko
JPEG - 405.5 ko
Arrivée des pompiers ayant marché au pas
JPEG - 370.8 ko
JPEG - 388.6 ko
Yves BOULANGER remet la médaille d’or des 30 ans à Pierre CHENEVIER
JPEG - 371.6 ko
Revue du personnel
JPEG - 360.5 ko
Jérome Plenet, Guillaume Lafont et David Louvel se remettent la fourragère
JPEG - 381.5 ko
JPEG - 377.3 ko
Le porte drapeau Jérôme Plenet a su résister aux assauts du soleil
JPEG - 380.1 ko
JPEG - 348.3 ko
Guillaume Lafont, David Louvel, Philippe Lafont, Pierre Chenevier, Jerome Desglène fiers de leurs fourragères
JPEG - 365.1 ko
Pierre CHENEVIER 31 ans de pompiers, ENZO futur pompier ?
JPEG - 369.9 ko
JPEG - 410 ko
Le 14 juillet : journée populaire
JPEG - 370.8 ko
JPEG - 372.9 ko
petit problème avec la Jeep pris à la rigolade

Documents joints

 14 juillet 2013 Revue pompiers COCOBA Yves Boulanger

 14 juillet 2013 J-C Tournayre

 Discours du 14 juillet 2013 Vanosc CPN BAGOU


faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc